Menu outils Menu outils Recherche interne au site English version
Recherche interne au site English version
Rechercher dans le site           
Lancer la recherche

Résultat de la rechercheRefermer la recherche interne

Nos Actions

Algérie

État d'Afrique du Nord faisant partie du Maghreb, l'Algérie (République Algérienne Démocratique et Populaire – RADP) est à la fois le plus grand pays d'Afrique, du monde arabe et du bassin méditerranéen. Elle partage des frontières avec la Tunisie (nord-est), la Libye (est), le Niger et le Mali (sud), la Mauritanie et le territoire non autonome du Sahara Occidental (sud-ouest), et le Maroc (ouest). L'Algérie accède à l'indépendance en 1962, devient membre de l'Organisation des Nations Unies, de l'Union Africaine et de la Ligue des Etats Arabes, et rejoint en 2008 l'Union pour la Méditerranée, qui rassemble les états riverains de la mer Méditerranée et l'ensemble des états membres de l'Union européenne).

Triangle Génération Humanitaire est présente en Algérie depuis 2000 pour la mise en place de programmes destinés à venir en soutien aux populations sahraouies réfugiées au sud-ouest, dans différents secteurs d'intervention et sur financements de l'ONU (UNHCR) ou de l'Union européenne (DG-ECHO). Voir sur notre site la page Internet dédiée à ces actions spécifiques au profit des réfugiés sahraouis.

En juillet 2003, TGH a apporté son soutien à la population algérienne à la suite du tremblement de terre qui a frappé Alger et sa région, grâce notamment à la mise en place d'actions périscolaires dans deux écoles, et à la création d'un centre de soutien psychologique pour les victimes du séisme. Ces deux actions ont été financées par la Fondation de France, qui a également permis la mise en place d'un programme de soutien scolaire aux enfants hospitalisés de la région de Boumerdès (est d'Alger). De janvier 2011 à décembre 2013, TGH a mis en œuvre un programme d'assistance aux réfugiés d'Afrique subsaharienne vivant à Alger et dans sa périphérie, sur financement de l'UNHCR.

Programmes réalisés

Le 21 mai 2003, un tremblement de terre de 6,8 sur l'échelle de Richter secoue le nord de l'Algérie. Les conséquences en terme de pertes humaines et dégâts matériels sont lourdes, le dernier bilan faisant état de 2.260 décès et 10.260 blessés. Ce tremblement de terre, le plus violent qu'ait connu l'Algérie depuis 20 ans, vient ajouter aux traumatismes engendrés par des actes de terrorisme interne et la succession de catastrophes naturelles subies par la population depuis plus d'une décennie.

Programme d'assistance aux réfugiés d'Alger

La population bénéficiaire est constituée essentiellement des réfugiés et demandeurs d'asile subsahariens vivant majoritairement dans la périphérie d'Alger (Cheraga, Delly Brahim, Beni Messous, Bordj el Bahri…).

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Agro-Secu-Alimentaire Wash Psycho-Social Génie-Civil

 Chiffres clés

 Durée : 12 mois 01/2013 - 12/2013
 Budget global : 283 K€

 Financement

Logo UNHCR
  • Financement : UNHCR (Agence des Nations Unies pour les réfugiés)

En effet, au 31 décembre 2010, environ 139 réfugiés et 313 demandeurs d'asile étaient présents et relevaient de la compétence de l'UNHCR. La plupart d'entre eux sont originaires d'Afrique sub-saharienne (République Démocratique du Congo, Congo Brazzaville, Côte d'Ivoire, Tchad, Liberia, Somalie, Cameroun, mais également d'Irak, de Palestine et de Syrie). Leur statut n'étant pas reconnu par le pays d'asile, ces réfugiés urbains n'ont pas accès au marché du travail. Ils vivaient par conséquent dans le dénuement et la précarité totale jusqu'à la mise en place du programme d'assistance hébergement par l'UNHCR en décembre 2009. Certains d'entre eux tentent néanmoins de trouver des petits emplois dans le marché informel, mais aucune statistique n'est disponible à ce sujet.

Dans le cadre de ce projet, TGH mettra en place les activités suivantes :

  • assistance, hébergement, paiement des charges et suivi des menus travaux éventuels dans les habitations (plomberie, électricité…) ;
  • fourniture d'une aide alimentaire mensuelle prédéfinie ;
  • fourniture de lait en poudre, céréales et couches pour enfants ainsi que d'un kit hygiénique pour les femmes et les enfants ;
  • accompagnement social ;
  • assistance exceptionnelle pour enfants à risque non accompagnés.

Programme d'assistance aux réfugiés d'Alger

La population bénéficiaire est constituée essentiellement des réfugiés et demandeurs d’asile subsahariens vivant majoritairement dans la périphérie d’Alger (Cheraga, Delly Brahim, Beni Messous, Bordj el Bahri…).

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Agro-Secu-Alimentaire Wash Psycho-Social Génie-Civil

 Chiffres clés

 Durée : 12 mois 01/2012 - 12/2012
 Budget global : 405 K€

 Financement

Logo UNHCR
  • Financement : UNHCR (Agence des Nations Unies pour les réfugiés)

En effet, au 31 décembre 2010, environ 139 réfugiés et 313 demandeurs d'asile étaient présents et relevaient de la compétence de l'UNHCR. La plupart d'entre eux sont originaires d'Afrique sub-saharienne (République Démocratique du Congo, Congo Brazzaville, Côte d'Ivoire, Tchad, Liberia, Somalie, Cameroun, mais également d'Irak, de Palestine et de Syrie). Leur statut n'étant pas reconnu par le pays d'asile, ces réfugiés urbains n'ont pas accès au marché du travail. Ils vivaient par conséquent dans le dénuement et la précarité totale jusqu'à la mise en place du programme d'assistance hébergement par l'UNHCR en décembre 2009. Certains d'entre eux tentent néanmoins de trouver des petits emplois dans le marché informel, mais aucune statistique n'est disponible à ce sujet.

Dans le cadre de ce projet, TGH mettra en place les activités suivantes :

  • assistance, hébergement, paiement des charges et suivi des menus travaux éventuels dans les habitations (plomberie, électricité…) ;
  • fourniture d'une aide alimentaire mensuelle prédéfinie ;
  • fourniture de lait en poudre, céréales et couches pour enfants ainsi que d'un kit hygiénique pour les femmes et les enfants ;
  • accompagnement social ;
  • assistance exceptionnelle pour enfants à risque non accompagnés.

Programme d'assistance aux réfugiés d'Alger

La population bénéficiaire est constituée essentiellement des réfugiés et demandeurs d'asile subsahariens vivant majoritairement dans la périphérie d'Alger (Cheraga, Delly Brahim, Beni Messous, Bordj el Bahri…).

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Agro-Secu-Alimentaire Wash Psycho-Social Génie-Civil

 Chiffres clés

 Durée : 12 mois 01/2011 - 12/2011
 Budget global : 315 K€

 Financement

Logo UNHCR
  • Financement : UNHCR (Agence des Nations Unies pour les réfugiés)

En effet, au 31 décembre 2010, environ 139 réfugiés et 313 demandeurs d'asile étaient présents et relevaient de la compétence de l'UNHCR. La plupart d'entre eux sont originaires d'Afrique sub-saharienne (République Démocratique du Congo, Congo Brazzaville, Côte d'Ivoire, Tchad, Liberia, Somalie, Cameroun, mais également d'Irak, de Palestine et de Syrie). Leur statut n'étant pas reconnu par le pays d'asile, ces réfugiés urbains n'ont pas accès au marché du travail. Ils vivaient par conséquent dans le dénuement et la précarité totale jusqu'à la mise en place du programme d'assistance hébergement par l'UNHCR en décembre 2009. Certains d'entre eux tentent néanmoins de trouver des petits emplois dans le marché informel, mais aucune statistique n'est disponible à ce sujet.

Dans le cadre de ce projet, TGH mettra en place les activités suivantes :

  • assistance, hébergement, paiement des charges et suivi des menus travaux éventuels dans les habitations (plomberie, électricité…) ;
  • fourniture d'une aide alimentaire mensuelle prédéfinie ;
  • fourniture de lait en poudre, céréales et couches pour enfants ainsi que d'un kit hygiénique pour les femmes et les enfants ;
  • accompagnement social ;
  • assistance exceptionnelle pour enfants à risque non accompagnés.

Création d'une cellule d'accueil, d'écoute et de soins psychologiques

Indépendamment de son activité auprès des réfugiés sahraouis, TRIANGLE G H intervient en Algérie depuis juillet 2003 avec la mise en place d'un projet psychosocial qui comporte deux volets :

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Psycho-Social

 Chiffres clés

 Durée : 14 mois 07/2003 - 09/2004
 Budget global : 262 K€

 Financement

Logo FDF
  • Financement : Fondation de France Délégation à l'Action Humanitaire (MAE)

Le premier concerne la mise en place d'activités périscolaires, il est implanté dans la commune de Belouizdad à Alger où les équipes de TRIANGLE G H sont intervenues dans deux écoles : " Boudoua Tahar 1 " depuis novembre 2003 et " Boudoua Tahar 2 " depuis avril 2004.

Le second soutien l'Association Algérienne ASPBOM-KENZA. Il s'agit de la mise en place, à Bordj Ménaiel, d'un centre de soutien psychologique pour les victimes du séisme.

Notre intervention s'est focalisée autour du soutien à la création d'un centre d'accueil et de prise en charge des personnes sinistrées (présentant ou non des symptômes traumatiques), ainsi que la mise en place d'une équipe mobile destinée à effectuer le relais auprès du centre et atteindre les familles et personnes ne pouvant pour diverses raisons se rendre au centre fixe.

Les bénéficiaires du projet sont les adultes et les enfants.

L'action de TRIANGLE G H dans son ensemble a permis une réelle amélioration dans la qualité de vie des personnes bénéficiaires.

Création de classes de soutien scolaire en milieu hospitalier

La stratégie d'intervention est basée sur 2 axes :
- Accompagnement scolaire des enfants hospitalisés (secteur sanitaire de Boumerdes),
- Recherche de solution adaptée pour les enfants et adolescents se trouvant hors du système scolaire (région de Boumerdes)

Afficher le détail Refermer le détail

 Domaine d'expertise

Psycho-Social

 Chiffres clés

 Durée : 13 mois 09/2004 - 10/2005
 Budget global : 100 K€

 Financement

Logo FDF
  • Financement : Fondation de France

Il s'agit d'intervenir, d'une part auprès d'une population fragilisée risquant de sortir du système scolaire (enfants hospitalisés), d'autre part auprès des jeunes d'ores et déjà en marge du système.

Objectif général :

  • contribuer à limiter l'échec scolaire en accompagnant les enfants hospitalisés,

Objectifs spécifiques :

  • faire valider ce programme par le Ministère de l'Education,
  • permettre à l'élève hospitalisé de poursuivre l'apprentissage scolaire indispensable, en évitant ainsi des ruptures de scolarité trop nombreuses, ce qui permet un retour en classe sans décalage excessif,
  • mettre l'élève face à des exigences scolaires, dans une perspective dynamique (les apprentissages peuvent ainsi contribuer à l'amélioration de l'état de santé),
  • évaluer la situation des jeunes déscolarisés dans la région de Boumerdes pour déboucher sur la formulation d'un projet adapté.