Logo Triangle génération humanitaire

FAIRE
UN DON

 

SYRIE

Améliorer la réponse d’urgence et apporter des solutions durables
aux besoins des individus vulnérables

DOMAINE D'EXPERTISE

Multisecteurs

Multisecteurs

FINANCEMENT

ECHO

BENEFICIAIRES

309 279
personnes

Du 01/04/2020 au 31/07/2021

16
mois

BUDGET GLOBAL

2 575 000
euros

Les besoins en termes d’accès aux services EHA de base sont encore criants et subsistent dans toute la Syrie. Selon le Humanitarian Need Overview (OCHA), le nombre de personnes dans le besoin dans ce secteur est passé de 13,1 à 15,5 millions entre 2018 et 2019. D’autre part, plus de 5,8 millions d'enfants scolarisables et 120 000 enseignants ont besoin de soutien dans le pays (HNO 2019), en raison, notamment, du nombre important de destructions des lieux d’enseignement.

Installation d'une unité d'osmose inversée

Installation d'une unité d'osmose inversée à Otaya, Rif Dimashq – Photo : Sleiman Tohme / TGH

L'objectif de ce projet est de rétablir un accès minimum à l'eau potable à la fois par une intervention d'urgence – acheminement d’eau potable – mais également via des solutions durables – réhabilitation et/ou modernisation des puits et/ou des stations de pompage. Ce projet inclut également une composante innovante consistant à installer une unité d’osmose inverse, de manière à apporter une solution durable aux populations qui dépendent de l’acheminement en eau potable.

Ce projet vise également à rétablir un niveau de qualité minimum des infrastructures éducatives ainsi qu’à améliorer l'accès à un environnement d'apprentissage sûr et digne pour tous, y compris pour ceux qui ne sont pas scolarisés, qui sont traumatisés par le conflit ou qui ont souffert de l'absence de services éducatifs ces dernières années. Cette composante comprend également l’identification, la prise en charge et le suivi spécifique des cas les plus à risque et/ou présentant des vulnérabilités importantes.

Réhabilitation d'un forage, incluant la fourniture d'un système solaire

Réhabilitation d'un forage, incluant la fourniture d'un système solaire, village d'Oqeirbat, gouvernorat de Hama - Photo : Fahd Alias Aldaher

Après avoir observé qu’une minorité des personnes interrogées en Ghouta orientale, à Hama et Dara’a, avaient des pratiques d'hygiène adéquates, TGH a également décidé de mettre en place des campagnes de sensibilisation à l’hygiène sur des sujets clés tels que le transport et le stockage de l’eau ou les maladies hydriques. Dans une logique intégrée, ces campagnes visent uniquement les localités ciblées par la réhabilitation de points d’eau ainsi que les élèves des écoles soutenues dans le cadre de ce projet.

Suite à l’épidémie de la COVID-19, et en vue de contribuer à l’endiguement de la propagation du virus dans le pays, TGH a également mis en place une réponse d’urgence aux besoins des individus les plus vulnérables dans le pays, consistant à distribuer des produits d’hygiène de base et à réhabiliter des systèmes d’approvisionnement en eau.

Réhabilitation de l’école Ibrahim Batieh

Réhabilitation de l’école Ibrahim Batieh à Hteitet Elturkman – Photo : Goerge Saad / TGH